Mes souvenirs de la pêche dans la Dordogne.
16 juin 2011

Les Chevesnes.Année 2011

         Les Chevesnes.  Ayant repris la carte de pêche pour passer quelques moments de détente, ce soir, 16 juin 2011, avec ma ligne spéciale, j'ai réussi à prendre quelques chevesnes que voici parce que j'ai pu trouver quelques sauterelles. Ils pèsent en tout, 3 kg.  Une  notation importante à signaler : je viens de terminer la préparation de ces poissons et depuis de nombreuses années je n'avais pas constaté une telle propreté intérieure de tous ces chevesnes. Il y a 2... [Lire la suite]
Posté par Jean-Klaude à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2010

Mes souvenirs de pêche et autres...

      Voici quelques anecdotes. C'était au mois de février 1961 que cette histoire c'est passé. Effectuant mon service militaire, j'étais venu en permission chez mes parents un dimanche et lundi.La Dordogne était bord à bord, prêt à sortir de son lit. Les couasnes étaient donc bien garnies en poisson. Le passeur et mon père qui possédaient une licence professionnelle de pêche sur le onzième lot, (la Dordogne était divisée en plusieurs lots sur une certaine longueur où les pêcheurs professionnels avaient le droit... [Lire la suite]
Posté par Jean-Klaude à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2010

Une année fructueuse.

                           Les Barbeaux. Un barbeau prêt à cuire. 1957 fut une année fructueuse en poisson, surtout les barbeaux. Avec mon père et Armand, le Passeur du bac de Cieurac nous nous sommes donnés à la pêche aux barbeaux d'une façon sportive. Il faut dire qu'Armand à cette époque n'était pas rémunéré pour passer les gens d'une rive à l'autre. Il ne percevait que ce que les gens voulaient bien lui donner et l'hiver c'était peu. Il y... [Lire la suite]
Posté par Jean-Klaude à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2010

Les Chevesnes.

           Les Chevesnes.        Depuis l'âge de 14 ans (j'en ai 69 aujourd'hui), je pêche ou plutôt, je pêchais le chevesne (cabot) aux alentours de la St.Jean dans les courants de la Dordogne, le matin de bonheur car c'est la qu'ils frayaient. Il fallait la veille attraper une soixantaine de sauterelles que je mettais dans 2 boîtes rondes d'un litre chacune dont je perçais avec une pointe le couvercle avec une clou et un marteau. Je mettais dans chaque boîte une poignée... [Lire la suite]
Posté par Jean-Klaude à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]