Barabara Deschamps Ma rivière . Elle peut concerné ma Dordogne.

 

janvier 2018, la Dordogne sort de son lit; elle nettoie ses rives et se purge de tout les pesticides que ses abords, avec les terres remises en culture ,qui bordent ses rives, ont pu absorbé depuis des années. Par contre la mer accumule tous ces toxines et les poissons avec.

La Dordogne vue du Pas du Raysse.

001

La DORDOGNE, ses inondations 2018 003

La DORDOGNE, ses inondations 2018 004

La Dordogne en crue, inonde le terrain de camping de Lanzac.

 

003

La Dordogne en crue inonde le bas des résidences.

004

La Dordogne au courant rapide; joie pour les silures; ces mastaudontes  dont certains se ventent d'avoir introduit dans nos rivières et qui dévorent tout.

007

La Dordogne en crue, vue depuis "Les Cuisines", lieu dit de Souillac.Elle est au pied des maisons.De l'autre côté de la rivière, c'est Cieurac.

La DORDOGNE, ses inondations 2018 005

En face, ceux sont les bois de Cieurac.

La DORDOGNE, ses inondations 2018 007

LA DORDOGNE EN CRUE VUE DE NOTRE MAISON A LIMEJOULS.

La DORDOGNE, ses inondations 2018 001

 

23 janvier 2018, la Dordogne est à nouveau en crue.La route qui va du stade de Souillac à Cieurac, commune de Lanzac, est à nouveau inondée; à Cieurac, sur la route, il y a,  à des endroits ,3 mètres d'eau, au moins. Les photos suivantes indiquent en dessous du pont de Cieurac, l'eau de la Borrèze et de  la Dordogne, qui se rejoignent.

Inondation Dordogne 006

Inondation Dordogne 007

Inondation Dordogne 005

 

 

Depuis le parc du château de Cieurac.

Inondation Dordogne 001

 Après ces crues je prends connaissance, avec horreur de cette information pour notre Quercy!

Lanceurs d'alerte dans le Lot. Sept scientifiques s'opposent à l'unité de  méthanisation  de Gramat.

A l'heure de la mise en route d'un méthaniseur industriel qui va traiter 65.000 tonnes de déchets par an, sept scientifiques de renom signent une tribune dans La Vie Quercynoise.( Publié le 12 février 2018).

Ce méthaniseur industriel s'installe à Gramat. Les déchets traités proviendront de 5 départements dans un rayon de 150 km.

Ces déchets comprendront ceux de restaurations collectives, d'élevages industriels, de laiteries, de stations d'épuration d'abatoirs etc.

Ces déchets contiennent des matières polluantes (métaux lourds, perturbateurs endocriniens, germes, pesticides, produits chimiques, médicaments, éléments minéraux et organiques très divers.

Un autre méthaniseur industriel se développe également sur le causse de Martel à Mayrac.il traitera 20.000 tonnes de déchets de toutes sortes par an, mais épandra lui aussi ses digestats sur le causse de Martel.

Du fait de ces déchets, ces deux méthaniseurs produiront du méthane et de l'électricité et un sous-produit le digestat présenté comme un "fertilisant" qui va être épandu sur 4.000 hectares de causse au coeur du parc naturel des causses du Quercy et 800 hectares du causse de Martel.

Les digestats sont des résidus fluides qui s'infiltrent immédiatement dans les sols et sous-sols.

La région calcaire des causses est un milieu particulièrement vulnérable déjà victime des épandages du lisier des élevages industriels qui provoquent l'expansion extraordinaire de la végétation aquatique dans le lit de la Dordogne, du Célé et de leurs affluents ainsi que des pollutions d'eau potable enregistrées notamment à Cahors au printemps 2017.

Les risques de pollution de notre région Karstique sont immenses.

L'épangage de digestats brut contenant des éléments polluants très divers vont-ils polluer seulement les eaux souterraines, les rivières et les adductions d'eau poable?

N'y-a-t-il pas également un risque de pollution des couches archéologiques et des gisements préhistoriques qui abondent dans notre région calcaire?

Le principe de précaution nous rappelle que nos causses sont un extraordinaire réservoir de gisements préhistoriques et paléontologiques dont beucoup restent encore à découvrir et à étudier.

Ces épandages de digestat ne risquent-ils pas d'avoir des conséquences plus ou moins lointaines sur la conservation des vestiges et de compromettre leurs futures études ?

C'est une inquiétude des habitants et utilisateurs de cette région naturelle.

Je viens d'apprendre que le méathaniseur est en fonctionnement et les épandages de digestats ont commencé.

Dans le cadre de l'action du méthaniseur, le Premier Ministre a déclaré que si le méthaniseur était en place, c'est que les démarches ont été respectées par les services de l'Etat localement et qu'il n'entendait pas remettre en cause le travail de son administration.

Adieu, eau potable! Adieu poisson de rivière! Adieu belle Dordogne! Adieu baignades! Adieu radieuse nature du Quercy!

J'ai connu des crues beaucoup plus importantes!

Il y avait bien des crues importantes tous les 2 ans; en 1959 ou 1960, la Dordogne et la Borrèze coupaient la route qui allait à Sarlat, en Périgord, dans Souillac à partir de l'établissement de la brocante; au lieu dit "Les Cuisines", il y avait trois mètres d'eau. Toutes les maisons étaient inondées La Dordogne allait jusqu'à la voie ferrée Paris-Toulouse Quand elle regagnait son lit après 15 jours ou 3 semaines, la pêche devenaît fructueuses avec, à l'époque du poisson bien sauvage et au goût excellent.